Egalité homme-femme en chiffres

L’égalité entre les hommes et les femmes est le placement de ces deux sexes opposés sur le même pied d’estale. Ce principe vise à anéantir toute forme de discrimination. L’homme et la femme doivent, selon la DUDH, être traités de la même manière. Cet article vous informe sur le chiffre égalité homme femme.

Concernant le sexe

La différence entre les hommes et les femmes sont encore remarquables dans plusieurs domaines. En général, selon les analyses, 27 % des femmes ont encore été victimes de discrimination en raison de leur sexe. Dans le monde professionnel, les femmes sont très impactées. Lors d’un entretien pré-embauche, 37 % des femmes sont refusées à cause de leur sexe. Durant cet entretien, le recruteur demande toujours aux femmes si elles prévoient d’avoir des enfants pour bientôt. 42 % d’entre elles affirment vouloir accoucher dans un futur proche, dont la majorité est âgée entre 25 et 34 ans. Dans la vie quotidienne, les femmes restent plus actives que les hommes. 72 % des tâches ménagères sont assurées par des femmes.

Au niveau de l’éducation

Malgré les efforts effectués depuis l’application des droits d’égalité, un écart est encore constaté au niveau de l’éducation. 44 % des femmes sont diplômées, contre 34 % d’hommes. Avec un diplôme de licence et plus, 82 % des hommes parviennent à décrocher un travail face à 80 % de femmes. Or, il y a plus de femmes qui réussissent leurs études que d’hommes. Côté filière, la distinction est remarquable. 70 % de femmes étudient les lettres, les sciences humaines. Seuls, 30 % d’hommes choisissent ces filières. Les formations paramédicales et sociales sont également dominées par les femmes avec un taux de 85 % contre 15 % d’hommes. Les formations d’ingénieurs sont par contre exercées par les hommes que les femmes : 73 % et 27 %. Au sein de l’université sciences, les statistiques ont relevé 70 % hommes et 30 % femmes. 72 % d’hommes exercent les sciences contre 28 % des femmes. Quant au domaine de l’informatique, on ne retrouve que 15 % de sexe féminin.

Par rapport à la précarité

En 2016, les allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA) sont constitués de 54 % de femmes et de 46 % d’hommes. Dans la même année, seulement 41,4 % de femmes jouissent de la prime d’activité contre 58,6 % d’hommes. Selon une autre analyse, les femmes sont plus pauvres que les hommes. En général, sur un seuil limité à 60 %, 14,4 % des femmes sont atteintes par la pauvreté contre 13,6 % d’hommes. Sur la tranche d’âge de 18 à 29 ans, 21,1 % de femmes sont dites pauvres face à 19,1 % d’hommes. Grâce aux nombreux efforts déployés, une évolution considérable est constatée sur une comparaison des données chiffrées relevées entre l’année 2004 et l’année 2015 sur la valeur de la pension de droit direct. Les statistiques indiquent un taux de 45,8 % pour les femmes en 2004, contre 39,2 % en 2015, une baisse considérable de 6,6 %. En ce jour, le progrès continue.

Féminicides : à quand un « Grenelle des violences conjugales » ?
Tout savoir sur l’inégalité salariale entre homme et femme