C’est quoi exactement la charge mentale ?

Le travail au bureau, faire les courses, le ménage, penser à payer le loyer, au renouvellement de l’abonnement à la bibliothèque des enfants, leurs vaccins, faire la lessive… Cette liste de travail à faire interminable porte un nom : la charge mentale. Elle pèse en majorité sur les femmes, mais les hommes n’en sont pas également épargnés. La charge mentale, qu’est-ce que c’est exactement ?

Qu’est-ce que la charge mentale ?

De manière schématique, la charge mentale est l’ensemble des sollicitations que reçoit le cerveau durant l’exécution d’un travail. Elle est fonction des exigences intrinsèques à la tâche (complexités, contraintes de temps, minutie…) ; et des facultés de traitement de la personne en charge de la réaliser. Une définition de la charge mentale plus complète est celle de Monique Haicault. Pour elle, la charge mentale est le fait de devoir penser simultanément à des tâches appartenant à deux univers physiquement séparés. La mère qui pense à ce qu’elle doit réaliser après son travail en rentrant le soir par exemple. C’est un travail mental permanent et épuisant, classée souvent comme un « travail invisible ». En effet, la recherche de la perfection mène souvent à cet « état ». D’une manière plus globalisée, la charge mentale, est le fait de devoir, tout le temps, penser à tout car vous souhaitez ou devez tout réaliser.

Quels sont les signes typiques de la tension exercée par la charge mentale ?

Ils sont :

– la sensation de devoir tout faire dans l’urgence par manque de temps ;

– le sentiment d’être tout le temps submergé ;

– l’impression de ne jamais arriver à bout de votre « to do » liste ;

– et la culpabilité de ne pas y arriver, ainsi que la comparaison par rapport aux autres.

Pour améliorer la situation, que faire ?

Les femmes sont généralement impactées par cette charge mentale. Pour la femme au foyer, elle doit penser en même temps aux tâches domestiques (ménage, courses, cuisine…) ainsi qu’au soin et à l’éducation des enfants (les aider à faire leurs devoirs, réunions des parents, etc). Pour celle qui travaille, des tâches à gérer en plus. Idem pour les hommes célibataires avec des enfants ou divorcés avec garde alternée. Une autre forme de charge mentale existe également, la tâche inachevée. En effet, une tâche inachevée reste encrée dans l’esprit et a pour effet le stress, la fatigue et l’insatisfaction. Comment donc améliorer la situation ? Si vous vous sentez submerger, apprenez à lâcher prise. Revoyez vos priorités et modérez les excès. Posez-vous la question si le fait de ne pas réaliser cette tâche, aura un impact important dans votre futur. Dans les couples, communiquer entre vous pour mettre en place une organisation adéquate et n’hésitez pas à demander de l’aide. Ce n’est pas une fatalité.

Les mesures pour protéger les femmes enceintes au travail
Comment concilier vie de maman et vie professionnelle ?